search instagram arrow-down

« Je ne réponds pas d’avoir du goût, mais j’ai le dégoût très sûr. » (Jules Renard)

À voir également: Une page à soi

Incorrespondance

Envoi de disparition
Maladresse sur mon épiderme épistolaire
Inaffranchie du factice, des affres de la facture
De la boîte aux êtres où tous sommes timbrés
Enveloppes usurpatrices de destruction missive
Destinées à glisser entre des lèvres d’acier sans sourire
Puis déchirées, introspectées, bien trop spectracles
Dès l’en-tête, dans nos esprits
Crainte du contenu de l’écrin
Mérite d’être cru mais considéré comme croyance
Mue sidérante, mots acides de nos vérités
Soi-disant maussades ou malsaines
Accusés de déception, la saignature agresse
Dans un coup de pied-de-page
Retour à l’expéditeur
Les apparences sont trompeuses
N’habite plus à cette adresse.

Le samedi 18 août 2007
18h14
Vauhallan
© Marianne Boyer

One comment on “Incorrespondance

  1. Redinger LR dit :

    Jeune femme,
    Si votre épiderme épistolaire est plus soyeux maintenant, plus heureux qu’il ne le fût dans cette incorrespondance, alors écrivez un poème, oh! pas une élégie, mais un chant, une ode, votre verbe est beau et vos doigts musiciens, m’a t’on dit!
    Landie, une amie poétesse en son genre…

    J'aime

Répondre
Your email address will not be published. Required fields are marked *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :